mercredi 13 avril 2016

Concours littéraire 2016

Le concours d'écriture rapide a eu lieu au lycée le 27 janvier. Nous vous présentons les textes qui ont gagné dans les trois catégories. La remise des prix aura lieu le 21 avril. Nous esperons que l'année prochaine vous serez encore plus nombreux à y participer. La phrase proposée aux participants appartient à Valle Inclán.

« Je suis sorti au chemin. Il était désert. Il faisait entièrement nuit. De grosses gouttes de pluie commençaient à tomber et elles m’ont fait presser le pas »

Sonate de printemps, Ramón del Valle-Inclán

J’ai peur, je suis complètement seule.
Mes parents sont dans cette maison avec lui. Je ne sais pas qui c’est.
Je m’appelle Marie et j’ai quatorze ans. Je suis très repentie d’avoir fait cet appel.
Je pensais que tout irait mieux.
Mais non.
Tout a changé.
Tout d’un coup, j’entends un tir à l’intérieur de la maison.
Je commence à pleurer.
Et tout ça, à cause de cet appel stupide.
 Teresa di Pietro Fernández. 2ºESO A


Je suis sorti au chemin. Il était désert. Il faisait entièrement nuit. De grosses gouttes de pluie commençaient à tomber et elles m’ont fait presser le pas.  Dix minutes plus tard, je me suis arrêté devant un beau paysage, désert aussi mais très agréable. J’ai trouvé une fille. Nous avons beaucoup parlé : de la vie, de l’argent, du sport, mais, spécialement, nous avons parlé d’amour.
Nous nous sommes raconté nos histoires d’amour ; elle m’a dit une phrase que je n’oublierai pas :
« Les plus belles histoires d’amour sont celles qui n’ont pas le temps de vivre ».
Après avoir beaucoup parlé avec elle, et elle avec moi, nous sommes allés à côté d’un arbre, d’un oranger. Nous nous sommes regardés en silence jusqu’à trois minutes et ensuite nous avons continué à parler.
Sa mère a appelé trois, non, quatre fois ! à son téléphone et elle est partie chez elle.
J’ai oublié de lui dire « Je t’aime », mais c’est la vie. Le temps passe rapidement. Nous ne vivons qu’une fois « 
Tito José MBA Nsue Ada. 3ºESO B

Je suis sorti au chemin. Il était désert. Il faisait entièrement nuit. De grosses gouttes de pluie commençaient à tomber et elles m’ont fait presser le pas.  Mais, pourquoi? Pourquoi est-ce qu’il faut presser le pas? J’ai cinquante-quatre ans et je ne sais pas la raison pour la quelle tout le monde presse le pas.
J’ai pressé le pas toute ma vie et, maintenant, j’y réfléchis et je n’ai rien obtenu.
Un ami, que j’ai connu à l’armée, m’a dit qu’il avait trois propos dans sa vie : sa famille, écrire un livre et planter un arbre.
Je n’ai pas accompli mes propos. Si j’ai planté un arbre, ce n’était pas à propos. Je n’ai formé aucune famille, je n’ai pas trouvé mon grand amour. Le problème était que je ne croyais pas à ces bêtises (je croyais que l’amour était sujet de films et de romans mais pas de la vie réelle) et à cause de ça je vais être tout seul dans ma vieillesse) mais je ne me fais pas de souci, ou pas trop.
J’étais seul quand j’étais né et je vais être all by my self, comme disait Céline Dion, le jour de ma mort aussi. Je n’ai écrit aucun livre non plus. Ma vie n’était mémorable dans aucun sens, je n’ai bataillé à aucune bataille et je n’ai découvert la guérison d’aucune maladie.  Mais il y a un neuf cents pour cent de la population qui n’a pas accompli ces mêmes propos. Pourquoi est-ce que je m’en soucie? Pourquoi est-ce que je presse mes pas?

- Bonsoir, Monsieur Dammartin – criait une dame dont j’ai oublié le nom penchée à une fenêtre du deuxième étage.

- Bonsoir, Mademoiselle Lafayette-lui ai-je répondu d’une manière mécanique.

Et je pensais : « Pourquoi ces demoiselles Lafayette existent-elles dans le monde ? » Elle n’avait pas accompli ces bêtises non plus. Pourquoi y a-t-il des personnes qui ont le droit  de ne pas se soucier et je vis toute ma vie dans la peur d’être oublié de ce monde et d’être enterré sous une dalle avec un nom et un prénom, pierre qui sera détruite quand le cimetière  sera transformé en centre commercial ? Pourquoi est-ce que je presse mon pas pour toutes ces choses horribles à venir ? Pourquoi ?

- Bonsoir, Monsieur Dammartin. Vous êtes en retard ! Quelle surprise ! C’est la première fois que je vous vois arriver en retard pour le dîner. Pouvez-vous presser le pas ? me recommandait elle en riant.

- Oui, je peux…
José Pedro Ribeiro-Rosa. 1ºBachillerato A

dimanche 21 février 2016

Dix mots sur l'amour II

La saint Valentin approche,
Prends ta sacoche,
Achète des chocolats,
Ne soit pas ingrat.
C’est une époque de passion
Et de bonheur.
Tu peux prendre une infusion
Pour calmer ta peur.
Laisse la jalousie,
Et la mélancolie,
Pense à l’avenir
Avec un sourire.

Margarida Nazaré. 1ºBachillerato A

Olga Castro. 1ºBachillerato B

L’amour

L’amour, c’est la peur de te perdre
De ne pas passer avec toi l’avenir
D’imaginer que tout est un rêve.

L’amour, c’est la seule chose
Qui nous fait vivre avec espoir
Qui nous fait sentir le présent.

L’amour, c’est le bonheur
De jouir de la passion
De ne jamais t’oublier.

Sergio Río Lavín. 1º Bachillerato B


Neus Pérez. 1º Bachillerato A


PAS UN ENDROIT À CHOISIR

Oui, oui... c’est moi celui que se cache et a peur
Mais j´ai peur d´une seule chose: la liberté;
La liberté de choisir et de se tromper
Et de ne jamais atteindre le bonheur

Je ne veux pas être, entre l´avenir et le présent, le sélecteur
Ce travail m´afflige, et je ne veux pas choisir le meilleur 
Et être forcé à choisir aussi le perdant maltraité.
Mais j´ai l´espoir de trouver un pays sans choix ni erreurs

Vous dîtes que je suis sûrement lâche
Parce que je n’ai pas cette passion
De choisir et de ne pas faire le macho

Puis, je me demande pourquoi c´est ma mission
Une question terrible qui seulement me ronge
C´est peut-être de la vie, cette évasion?

José Pedro Ribeiro-Rosa. 1ºBachilleraro BA

On ne le voit pas
On le voit depuis toujours
Toujours partout, parmi nous
Mais on ne le connaît pas… pas du tout.
On a l’espoir de, peut-être
Quelque jour l’avoir… l’avoir à l’avenir,
Mais jamais maintenant.

À présent on ne le connaît pas… pas… ou rien ?
On sent la jalousie, feu doux, et le chocolat.
On la sent comme si elle n’était vraiment pas là.
Mais…les sentiments sont trompeurs,
Les admettre peut être désespoir.
On le voit depuis toujours,
Toujours partout, parmi nous.
Et on a peur… plus que ça, terreur.
Nous sommes froids, avec effroi,
Nous sommes tous
Mécanisés, automatisés,
En essayant de ne pas nous tromper.

On le voit depuis toujours
Mais on ne l’a jamais vu.
C’est l’amour dont je parle.
Amour partout, parmi tous.
Cependant, je me demande : 
Est-ce que je l’avais vraiment déjà vu ?

Inés Gomes-Tielas. 2ºBachillerato B

Tel une fleur qui attend le soleil pour
Grandir et le printemps pour fleurir
J’attends avec espoir l’avenir
Pour laisser le bonheur et la passion nous unir.
Laissant la jalousie et la peur périr
J’attends vivre cet avenir demain
Laissant le passé oublié entre nos mains.

Patricia Hajek Álvarez 4ºA

L´amour…
C´est  le bonheur?
C´est la liberté d´une passion?
C´est la vie dans un rêve?
C´est l´avenir d´un nouveau présent?
C´est le désir avec jalousie?
C´est l´espoir d´un baiser?
C´est la peur de perdre?
C´est l´amour un morceau de chocolat?
C´est l´amour qui choisit ce qu´il veut être.

Mónica Espiñeira 1ºBachillerato A

Juan Carlos Rodríguez. 1º Bachillerato B


L'amour, ce sentiment qui nous provoque peur et bonheur.
C'est un mélange de sensations et sentiments,
C'est une confusion de pensées.

Toutes les personnes ont le rêve de sentir ce sentiment
il nous provoque l'espoir,
de trouver "la personne".

La personne qui, dès que tu la vois,
fait battre ton cœur plus fortement.

La personne qui te fait seulement penser à l'avenir.
La personne qui te fait sentir protégé.

L'amour c'est la plus grande confusion de sentiments,
passion, c’est le principal.

Inês Ollero da Cruz 1º Bachillerato A

La clé de l’amour

Le 14 février 
Il est à célébrer
Manger du chocolat
Du bonheur
Pour un avenir 
Avec liberté.
Viens avec moi 
Prends un cadenas
Et au pont
Nous fermons l´amour
Qui existe entre nous!
Nous allons jeter 
La clé à la rivière,
De sorte que nul
Ouvrira notre cadenas
Et notre amour
Libérera! 
Mª Sofía Sarradell. 2º ESO C

Mots d’amour

Je ne fais pas de poèmes d’amour
Mais je vais essayer d’en composer un
Pour libérer ma jalousie et ma passion pour toi.
Je comprends maintenant qu’il n’y a pas un comme toi
Je sais qu’il est tard pour demander pardon.
J’ai l’espoir que nous trouvons le bonheur.
Je veux que mon avenir soit à côté de toi.
Tu me manques : tes lèvres, tes cheveux, ton contact
Je rêve de toi chaque nuit, et le jour, et l’après-midi.
Je mange du chocolat tout le temps et je regarde des films d’amour.
Je l’attends, ta réponse. Pardon.
Ana Isabel Correia González. 3ºESO A

Dix mots sur l’amour I

Ce n’est pas une idée très originale de demander des réflexions sur l’amour à l’approche du 14 février mais, si on fait confiance aux nombreux participants –c’était un exercice volontaire et sans récompense- ce sujet intéresse nos élèves. Pourquoi dix mots ? À l’occasion de la Semaine de la Francophonie le Lycée français « Charles Lepierre » a organisé un concours pour des apprenants de français comme langue étrangère, « Dis-moi en dix mots ».La réponse des élèves de notre lycée a été enthousiaste. Les textes sur l’amour sont donc une répétition avant la première du  11 mars. Les différentes productions sont présentées en deux entrées : l’une pour les écrits en prose, l’autre pour les poèmes. Les dix mots proposés : Avenir, bonheur, chocolat, espoir, jalousie, liberté, passion, peur, présent, rêve. Les élèves de 2º et 3º ESO devaient utiliser un minimum de trois de ces mots, ceux de 4º ESO et de Bachillerato un minimum de six.



LETTRE À MA FILLE
Je t'écris cette lettre parce que les médecins ont confirmé que je n'aurai pas la chance de te connaître. Depuis deux mois je suis en train d'écrire des lettres, chacune pour des situations différentes que tu devras affronter. Aujourd’hui c'est le temps de l'amour.

Quand tu seras adolescente, tu tomberas amoureuse beaucoup de fois, tu auras peur et ne voudras pas accepter tes sentiments. Premier conseil: N'aie pas peur, nous avons l'habitude de penser que l'amour est toujours souffrance, ce n'est pas vrai ma biche, je suis adolescente maintenant, je suis tombé amoureuse de ton père et notre amour a de bonnes choses: passion, bonheur... depuis que je le connais je suis en train de vivre un rêve, j'aimerais que tu aies un amour comme le nôtre; ne deprime pas si une rapport ne marche pas, j'ai été avec de très méchants garçons avant de connaître ton père. J'aimerais être là pour vivre tes affaires amoureuses mais ce ne sera pas possible.

Ta mère, Veronique.

P.S : L'amour le plus grand est celui d'une mère pour une fille, je t'aime.

Verónica Fernández 2ºBachillerato B


Juan Carlos Rodríguez. 1º Bachillerato A


« Elles t’ont, Je te veux »
Au début je ne voulais pas le voir. Je laissais la jalousie me ronger l’âme tandis que je me perdais en regardant la façon dont elles t’admirent. Comment elles te veulent. Et comment elles t’ont. Je te regardais presque tous les jours, avec l’espoir perdu et cruel d’un jour pouvoir t’avoir dans mes bras. Je restais là à imaginer la passion avec laquelle je te traiterai. Comme je t’aimerais ! Mais ce n’est qu’un rêve. Parce que maintenant, je vois avec peur, comment elle te prend dans ses bras. Et tout ce que je peux faire. Tout ce que je peux dire, c’est : Au revoir, mon gâteau au chocolat.

Cadma Amaral 2ºBachillerato B

C´est quoi l´amour ?
Nous pensons généralement que le mot amour seul fait référence aux relations des couples, mais l'amour est quelque chose qui est présent dans de nombreux endroits.
Le premier amour avec lequel nous avons contact c’est l´amour de nos parents; Un amour infini, heureux, véritable …Pour ceux qui ont la chance de le vivre de cette façon, cet amour devient indispensable dans nos vies, C'est comme le chocolat pour les amateurs de chocolat, comme le café pour une personne matinale, Comme le peluche d'un jeune enfant…
Il y a aussi l'amour entre les amis, lequel, quand on ne nous trahit pas se manifeste nu, comme un amour sincère; un amour permissif et sans jalousie du bonheur des autres.
Cette magnifique parole reçoit le sens que nous lui donnons, Nous avons la liberté de décision. Mon sens c´est:
L'amour n’est pas seulement ce qui est présent dans les relations entre personnes, C'est quelque chose de beaucoup plus grande. C’est connaître la nature et ses entrailles, respirer son air frais, et ainsi arriver à la respecter.
L´amour est aussi l'affection entre les animaux, la manière de survie avec d´autres animaux (dans un troupeau, en couple…) et la relation possible affective avec des êtres humains.
L’amour est le mot le plus écouté dans le monde, mais cela n’est pas toujours bon. Il peut être un poison et une prison si nous ne savons pas que son signifié inclut le respect et la justice; puisqu'il y a des personnes qui utilisent le mot comme excuse de la jalousie, de la violence ou d’une mauvaise conduite. Excès d´amour? Non, un manque de sens commun et d'une âme sincère.
C´est quoi l´amour ? Je redemande Dis-le-moi, toi, lecteur.


María Segura 2ºBachillerato B

Où est l’amour ?
Le 14 février approche… Ce jour où il y a des couples partout, la passion se sent dans l’air, les magasins sont pleins des cadeaux comme des chocolats ou des jouets en peluche pour offrir, et soyons sincères, ceux qui sommes célibataires nous sentons quelque jalousie parce que toutes les années nous avons le rêve d’être ce jour avec l’amour de notre vie et pouvoir sentir ce bonheur avec quelqu’un. Il y a beaucoup de personnes qui sentent peur que ce jour-là n’arrive pas. Mais pourquoi cette sensation de désespoir? On doit penser que c’est seulement un jour de plus que les entreprises utilisent comme une stratégie de publicité. L’amour, il ne s’agit pas de ça. L’amour n’est pas un dîner dans un restaurant cher, il doit se démontrer tous les jours, peut-être avec un simple sourire ou un « je t’aime ». Le fait, c’est que le couple, amoureux ou non, entre dans le «jeu» et court acheter n’importe quoi pour son partenaire… Et c’est ça ce que nous considérons amour ? Quand tu aimes quelqu’un il ou elle le sait, il n’est pas nécessaire que tout le monde le voie ce jour-là.
Les entreprises ont contribué à nous faire oublier qu’en réalité les gens qui peuvent vraiment célébrer l’amour sont très peu. Et, évidement, bien qu’ils puissent s’aimer chaque jour de l’année sans que personne les incite à le faire. Aujourd’hui il ya beaucoup de gens qui ne savent pas en réalité ce que c’est aimer, ce que c’est l’amour.
Alors, 14 février, nous nous aimons tous. Et le lendemain , quoi?  


Ana Antunes. 2ºBachillerato B

L'amour est la vie

L’amour est un sentiment fort et intense. Nous pouvons diviser l’amour de manières différentes : l’amour de soi-même, l’amour romantique, l’amour familier, l’amour que nous avons pour nos amies, l’amour pour notre nation, l’amour pour les animaux, l’amour génuine, l’amour charnel, etc. c’est pourquoi l’amour peut adapter diverses formes : la passion, la nationalité, le rêve (car nous sommes amoureux dans nos rêves), l’amitié, la tendresse, etc.

Pour moi la vie est composée par l’amour et la haine, la méchanceté. L’amour n’est pas seulement un sentiment de bonheur. C’est aussi un sentiment de peur, de jalousie… il n’est pas un monde de roses.
Nous avons la liberté d’aimer mais nous ne pouvons pas choisir qui aimer. L’amour n’est pas seulement un sentiment. Il est une part de nos vies. 


Raquel Lopes Cabrera 1ºBachillerato A

L`Amour
On m´a  proposé d´écrire sur l´amour. Je pense que l´amour est le sujet le plus compliqué et je n´ai pas beaucoup d´expérience mais je vais essayer. Vous pouvez sentir amour pour beacoup de choses, des lieux, des animaux, même des objects, etc. Mais il s´agit de cet amour dans le quel nous sentons passion, où nous pouvons laisser tout par cette personne. Après avoir connu cette personne le monde te semble plus joli, avec plus d´espoir. Cette personne pour toi est parfaite, il n´a pas de défauts. Il vous donne un bonheur que rien ne peut vous donner. Tout est parfait et beau quand tu passes le temps avec lui. Cette partie c´est la partie jolie et banale, typique en tous les films mauvais. Tout cet amour et bonheur n´arrive pas toujours. L´amour peut être terrible, tu peux tomber amoureux de quelqu’un qui ne t´aime pas, ou de quelqu’un stupide , ou même très possesif avec la jalousie qui te coupe la liberté Le plus important de l´amour c’est que la personne que tu dois aimer plus c´est toi-meme pour que quelque´un te respecte et te valore.


Paula Aymerich. 4ºESO A

SAINT VALENTIN
Saint Valentin… C’est un jour comme tous les autres, le 14 février. Qu´est-ce qu´il signifie pour nous? C´est un jour très spécial, mais pourquoi? Parce que notre copain, la personne qui nous aime, nous offre des chocolats et un cadeau? Non, un jour, un homme décide de vendre quelques carnets avec un cœur pour le donner à ton copain et copine, il est arrivé dans l´antiquité, mais aujourd’hui? Que signifie pour cela nous? Pour moi, la Saint Valentin signifie un jour plein d´espoir pour tout le monde, un jour dans lequel les hommes et les garçons montrent amour et passion par rapport à les filles ou copines qui ils aiment. C’est un jour ou le bonheur est le sujet principal; un jour que tu passes avec ton amour où tu as la liberté pour choisir, où tous les rêves deviennent réels et ta peur un souvenir que tu oublies. J´écoute trop d´histoires où les hommes abusent des femmes, ça n´est pas amour. Qui est n´a pas le droit d´être aimé ? Nous devons aimer avec tout notre cœur la personne qui prend soin de nous, nous aime et nous fait sentir bien. Si tu n’as pas un copain ou copine que tu aimes tu ne dois pas te sentir jaloux parce que ton temps viendra. C´est la Saint Valentin pour moi, c´est l´amour! Je vais attendre un avenir proche dans lequel je trouverai le mien.


Sofía Argomaniz 4º ESO A

L’AMOUR
L’amour est un sentiment très subjectif parce qu’il couvre de nombreux domaines de la pensée.
Pour les chrétiens, l’amour est Dieu et Il leur donne le vrai bonheur. Il leur donne aussi la liberté pour choisir le chemin d’amour qu’ils comprennent bien.
Pour d’autres personnes moins croyantes, l’amour est un sentiment de passion par une autre personne qui les fait sentir très heureux et leur donne l’affection dont ils ont besoin.
Le sentiment d’amour entre deux personnes, pour moi, est un don de Dieu pour nous compenser de certaines choses de la vie pas si heureuses. J’aime beaucoup le jour de la Saint Valentin parce que je peux compenser l’amour que mon petit ami m’a donné pendant le temps que nous allons être ensemble. J’aime penser que les relations amoureuses que j’ai pourraient être un futur mariage. Et je ne vais pas nier que j’adore recevoir des chocolats ce jour.
Je n’ai pas peur pour la trahison et je ne suis pas jalouse, parce que si ça se produit avec moi quelque jour, bien sûr, je resterai triste mais je dois dépasser ça parce qu’une personne capable de faire ça, ne méritera pas mon amour.


Madalena Cardoso. 4º ESO A
Le Jour de la Saint Valentin
Toutes les années, le jour quatorze février, tout le monde célèbre la Saint Valentin. C’est un jour merveilleux où les fiancés se rencontrent (normalement) et passent un jour charmant, plein de bonheur.
Il y a des personnes qui se rencontrent avec son fiancé et ils lui donnent comme cadeau des chocolats ou des fleurs, qui est aussi très sympathique. Ils passent ce jour ensemble et font des choses marrantes.
Il y a aussi des personnes qui passent les jours précédents avec l’espoir de retrouver leur passion pour ne pas passer le jour de la Saint Valentin seuls.
Ce jour-là, les fiancés expriment leurs émotions et normalement il y a toujours des films romantiques à voir à la télévision. Je crois que toutes les personnes doivent exprimer leurs sentiments et leur bonheur tous les jours, pas seulement le 14 Février.

                                       Mª Francisca Mendes de Almeida. 4ºEso A

L’amour dans le monde
L’amour apporte le bonheur partout où il est sincère réel et durable.
Mais il y a aussi l’amour sans liberté et sans passion, qui détruit les gens.
Il faut donc bien connaître celui du partenaire pour ne pas commettre d’erreurs et être capable d’avoir une vie heureuse.
Le cœur rouge est le symbole de l’amour et la déesse de l’amour est Aphrodite.
Pour la saint Valentin nous célébrons l’amour de chaque couple.
Les gens, ce jour-là, offrent des fleurs, des chocolats, des cartes…
Et les gens simples passent généralement la journée à manger du chocolat.
Le quatorzième jour de février je vis faire quelques gâteaux fourrés au chocolat.
Je souhaite que tous les gens aient une bonne journée.

Inés Piña de Campos Correia. 3º ESO C

mardi 17 novembre 2015

Une famille pas comme les autres: Les Bélier


La famille Bélier
Sortie : Novembre 2014
Réalisateur : Eric Lartigau
Nationalité : Français, belge
Acteurs : Louane Emera, Karin Viard,
François Damiens, Éric Elmosnino,
Roxane Duran, Luca Gelberg, Ilian Bergala

Je pense que le film a été très bien, peut-être, un petit peu trop émotionnel. Je dis ça, car je n’aime pas les films émotionnels, je préfère ceux qui ont plus d’action et parlent sur des sujets qui ne sont pas conventionnels. Curieusement, le film parle précisément d’un  sujet qui n’est pas abordé habituellement par l’industrie cinématographique: Les malentendants.
Mais ce que j’ai aimé le plus, c’est la manière très comique comment une famille, dans laquelle tous les éléments sont malentendants  sauf la fille aînée, vive dans une ferme et se dédient à la production de fromage. Chaque élément dans cette famille, a sa personnalité : le père est très calme, et adore sa fille; la mère est un peu plus stressée, mais elle aime ses enfants également; le petit garçon qui aime sa sœur beaucoup, mais il aime la meilleure amie de sa sœur encore davantage; et finalement, la protagoniste de l´histoire, qui est la fille aînée et elle s’appelle  Paula. J´aime particulièrement ce personnage, car elle a beaucoup de responsabilités, mais ça ne l´a pas empêché d'avoir une vie normale, et en même temps, de développer un talent : le chant.
Cadma Amaral 2º Bachillerato B
Le film se déroule à un petit village en France. Le couple Bélier, qui est malentendant, habite là avec ses deux enfants: Paula et Quentin. Quentin est sourd-muet comme ses parents, mais Paula, la fille  la plus âgée est différente parce que, en plus d'écouter et de parler, elle a un don spécial pour chanter.
Il est très intéressant la manière comment une qualité apparaît dans une famille qui ne peut pas la mettre en valeur et qui espère de Paula une grande aide pour la ferme de la famille, une bonne traductrice de télé journal et une bonne vendeuse de fromage, quand son rêve est d'aller à Paris à une école où elle pourrait chanter avec les meilleurs professeurs de musique.
J'ai beaucoup aimé le film. Je pense que son argument est génial. Ma scène préférée est la dernière partie, quand Paula chante dans les auditions pour l'école de Paris. C'est très touchante la manière comment elle chante pour ses parents. Le film a plusieurs scènes comiques aussi, comme les classes de chorale avec le professeur de musique ou la première fois que Gabriel va a la maison des Bélier.
En ce qui concerne les acteurs, je pense qu'ils sont bons, mais avec peu de catégorie. Ça a fait le film moins professionnel, mais ils ont réussi à donner l'ambiance d'une famille comme la famille Bélier. Mon acteur préféré est le professeur de musique. Je pense qu'il a joué bien son rôle et qu'il a donné beaucoup au film.
Je recommande ce film à ceux qui cherchent un bon film distrayant et émouvant.

Elena Amaral. 1ºBA

Ce film raconte l'histoire de Paula et de sa famille. Ils sont différents, Paula est l'unique de sa famille qui peut entendre, son père, sa mère et son frère son malentendants; pour ça le film est plein d'émotion, de moments très forts et prenants.

Le film a beaucoup de comédie aussi, nous avons beaucoup ri, par exemple avec des personnages comme la mère et le père.

L'histoire porte les mélodies de Michel Sardou, en particulier les chansons ''Je vais t’aimer'' et ''Je vole'', les moments que j'ai aimés le plus sont quand Paule chantait ces chansons.

Dans mon opinion je trouve que ''Je vole'' résume le film car elle est pleine de sentiments que Paula aurait voulu dire avant à sa famille, elle a un rêve qui est chanter à Paris, ses parents qui sont dépendants d'elle pour tout ne veulent pas qu'elle parte mais elle en s'enfuit pas, elle vole.

Les acteurs ont fait un bon travail en jouant les personnages, ils leur ont donné de la vie et ils ont transmis beaucoup de sentiments et d’émotions, pour cette raison je pense que c'est un bon film pour voir en cours pour que les élèves apprennent le joli message qu'il a: N'importe pas quel est ton rêve tu dois lutter pour lui, même si quelques personnes ne sont pas d'accord, après ils réaliseront que c'est ce que tu veux et ils seront fiers de toi.

Verónica Fernández Pereira 2BB

En premier lieu ce que j´ai aimé le plus du film est l´originalité du thème principal, que dans mon opinion est l´unité de la famille.
Tous les membres de la famille sont malentendants sauf la fille ainée c´est la seule qui peut entendre  et son plus grand désir est d’aller à l´école de chant à Paris. Mais sa famille pense qu´ils seront laissés seuls et sans communication avec les gens, mais finalement ils acceptent et l´aident  à réaliser son rêve.
J‘ai souligné l‘unité familière parce que être malentendants ce n´est pas facile, mais ils ont mis l´humour et ils sont tous une famille très proche, mais aussi parce que ce film nous fait voir l´importance de la famille, son soutien et son amour pour la vie.
Pour moi ce qui a plus de signification est la chanson qu´elle chante à la fin et comme elle la chante pour faire que ses parents la comprennent. Les paroles disent que maintenant elle vole à sa nouvelle vie, à une nouvelle étape; mais elle leur les aura présents toujours. Je m’identifie avec cette partie parce que l´année prochaine je vais partir sans mes parents à Madrid pour étudier mais je ne vais pas m’éloigner d’eux, je serai toujours en contact avec eux parce que je les aime.
María Segura. 2º Bachillerato B

C‘est la deuxième fois que j’ai vu le film « La famille Bélier » et il m’a beaucoup plu à nouveau. Je crois que c’est une histoire très agréable à voir, comique et en même temps émouvante.
Il s’agit d’une famille malentendante. À l’exception de la fille tous sont sourds, le père, la mère et le fils. Et cela complique quelque fois la situation entre eux parce que Paula est l’unique qui peut entendre et ils ont besoin d’elle pour leur traduire les choses que les autres leur disent. C’est pour ça qu’ils dépendent beaucoup d’elle. C’est une famille de fermiers et, même en ayant ce handicap le père décide de se présenter aux élections locales et je crois que cela montre le dépassement de soi-même et affirme que ça ne l’empêche d’être comme les autres.
Je pense aussi que la fille a un grand mérite parce qu’elle est la seule qui vit dans les deux mondes. Quand Paula découvre qu’elle aime chanter et qu’elle a l’opportunité d’aller à Paris pour étudier, elle doit prendre une décision, pas seulement pour elle mais aussi pour sa famille qui a besoin d’elle pour être liée avec les non sourds. C’est vrai que cette famille peut être un peu irréelle mais l’union qu’ils ont, les difficultés qu’ils surmontent et les problèmes des adolescents sont des aspects avec lesquels nous pouvons nous identifier.
Les acteurs sont très bons et j’ai aimé toutes les chansons qui apparaissent dans le film, mais la dernière, celle que Paula chant pour l’audition de Radio France a été le moment que j’ai aimé le plus parce que c’est très spécial et m’a fait pleurer à nouveau. Les paroles s’identifient avec la situation où ils se trouvent. Elle dit à ses parents qu’elle va s’envoler, qu’elle doit partir. Elle fait aussi des gestes et c’est la première fois où ils peuvent comprendre ce que leur fille dit en chantant.
Je recommande certainement ce film à tous les jeunes car ils vont probablement l’aimer.

Ana Antunes. 2ºBachillerato B


Pendant les deux derniers jours, au cours de français, on a vu le film « La famille Bélier », un film de récente parution au Portugal qui a été un succès international.
L’histoire tourne autour d’une famille de fermiers sourds, dont la fille ainée peut entendre. Pour cela elle (Paula) est devenue essentielle pour les affaires de ses parents – elle sert comme interprète et aussi un peu comme manager, même si elle n’a que seize ou dix-sept ans-. Les problèmes au sein de la famille commencent quand Paula découvre qu’elle veut aller à une école de chant à Paris, et ses parents ne comprennent pas pourquoi elle veut s’éloigner. En plus, l’adolescente tombe amoureuse de son copain de classe et de choral –Gabriel- et les rapports entre eux ne marchent pas très bien.
Bien que ce soit une comédie qui nous fait assez rigoler, c’est aussi une étude de mœurs qui reflète, au moins, très scénarios : les problèmes de ceux qui sont handicapés, l’interdépendance familiale et, bien sûr, l’amour et l’amitié.
Même si tous ces sujets sont émouvants dans le film, je pense que celui qui a le plus d’importance c’est le second, l’interdépendance.
Les parents de Paula sont sourds et pour cette raison ils ont besoin d’elle et de son aide avec tout ce qui concerne la communication avec l’environnement. Lorsqu’elle leur dit qu’elle veut aller à Paris, qui se trouve à 300km d’où ils habitent, les parents se sentent abandonnés. Qu’est-ce qu’ils vont faire sans leur fille ?
Dans le côté opposé, Paula dépend aussi de ses parents et de son frère. Même si elle en a marre de toujours les aider et de ne pas avoir temps pour elle-même, elle ne connaît pas une autre réalité. Elle les aime ; elle est encore leur fillette, même s’ils se disputent toujours. Il faut qu’elle parte, mais ils vont lui manquer.
À mon avis, on peut voir ce film un peu comme une allégorie Il nous faudra à presque tous, quelque jour, sortir de chez nous. La famille Bélier est très différente de nous mais, si on ouvre notre esprit, est-ce tellement vrai ? Sont-ils si différents de nous? Je pense que non.
J’ai bien aimé le film, l’histoire, le message, les chansons et les acteurs. Je pense qu’il mérite un 8,5 sur 10 ; le cinéma français a encore beaucoup à nous donner.


Inês Gomes-Tielas. 2º Bachillerato B

dimanche 1 novembre 2015

"Le fait du jour", une nouvelle d'Anna Gavalda


Cette année la nouvelle de Gavalda que j'ai proposée à ma classe de Terminale a été "Le fait du jour" et nous avons réfléchi sur le dilemme moral que le protagoniste doit résoudre. Voilà deux des commentaires qui sont arrivés.

Resultado de imagen de anna gavalda je voudrais que quelqu'un m'attende quelque partIl s’agit d’un rapport qu’un homme écrit sur ce qui s’est passé pendant la journée, parce qu’il ne peut pas dormir. Il nous raconte tout sur son travail (il est agent commercial chez Paul Pridault, une entreprise qui vend des produits dérivés du porc.
Le jour sur lequel il écrit, il avait un rendez-vous avec un client et il y avait tellement de brouillard sur la route qu’il avait failli rater la sortie. Quelque temps plus tard, sa femme lui a téléphoné pour lui dire qu’il y avait eu un accident catastrophique sur l’autoroute qu’il avait prise.
Quelques heures plus tard, l’homme découvre que cet accident a été à cause de lui : tout s’est passé parce qu’il avait reculé pour rattraper la sortie qu’il avait presque ratée. Donc, il s’est rendu compte qu’il était le coupable de tous les morts et les blessés.
Alors, à la fin de l’histoire, nous avons un dilemme moral : cet homme devrait-il, même sachant qu’il ne l’a pas fait exprès, aller à la police et se rendre coupable ? Ou devrait-il ne rien dire à personne ?
S’il va à la police, il se sentira probablement mieux avec sa conscience mais, en même temps, ses enfants et sa famille vont vivre avec ce fantôme pour toujours. De l’autre côté, s’il ne dit rien, personne va savoir que c’est lui qui a causé la catastrophe, mais il vivra toujours avec la faute, avec ce poids sur sa conscience.
À mon avis, il faudrait qu’il aille à la police parce que moi, au moins je  ne pourrais pas vivre de cette manière : toujours en me sentant coupable. D’ailleurs, je comprends aussi l’autre possibilité de rester silencieux mais je ne sais pas si je serais capable d’agir comme ça.

Inês Gomes-Tielas (2º Bachillerato B)

Le fait du jour
Cette histoire d’Anna Gavalda est sur un homme, Jean Pierre Faret, qui est agent commercial d’une entreprise de charcuterie appelée Paul Pridault, très connue par le jambon. Comme par son travail il doit se déplacer beaucoup en voiture, un jour où il allait à un rendez-vous, dans un moment d’inattention il rate une sortie et recule pour l’attraper. Sans se rendre compte, ça cause un accident très grave qui produit beaucoup de blessés et la mort de neuf personnes. Quand il arrive chez lui, il voit les nouvelles et il réalise qu’il est le coupable de cette tragédie. Alors, le pauvre homme doit prendre une décision, il doit choisir entre s’inculper pour homicide involontaire et aller en prison, ou ne rien dire parce que personne ne l’a identifié. Sa femme lui demande de se taire pour protéger leurs enfants et c’est pour ça que Jean Pierre est dans un dilemme moral, il ne sait pas ce qu’il doit faire.
À mon avis, je crois qu’il est dans une situation terrible et très compliquée Vraiment, je ne suis pas capable de me mettre à sa place et de décider ce qui serait le mieux. D’un côté, si Jean Pierre se rend à la police, ses enfants, sa femme et sa famille vont avoir la conséquence de le perdre pendant des années où il  va être en prison, quand en réalité il n’a rien fait volontairement, tout est arrivé par une seconde d’inattention. Mais c’est aussi vrai que même si les personnes qui sont tuées ne vont pas retourner, qu’il soit arrêté servirait au moins pour consoler leurs familles et tous les affectés. De l’autre côté, s’il ne dit rien à personne et continue sa vie comme si rien ne s’était passé, probablement la conscience lui pèsera parce que les choses ne seront plus jamais les mêmes. En conclusion, même s’il n’a pas provoqué cette tragédie volontairement, la réalité est qu’il est le coupable, et sa décision seulement dépendra de ce qui le fera sentir le mieux et ce qu’il pense qui sera le plus adéquat pour tous.
Ana Antunes (2º Bachillerato B)

Jean Molla fait de nouveaux lecteurs

Le portable noir

RÉSUMÉ
Le livre est principalement sur deux histoires: La première, où le portable noir devient important. Tout commence quand il est trouvé au bord d´un fleuve par Pauline. Cet objet était moderne, il avait mystérieusement réseau sans  operateur et avait un répertoire avec beaucoup de noms. Après, Pauline l´utilise pour téléphoner  à trois personnes pour confirmer s´il fonctionne: mamie, une amie d´une autre ville et une amie anglaise. Toutes elles sont mortes, par conséquent, ces contacts sont incorporés au portable. La deuxième histoire, est sur le triangle amoureux entre Alexandra, Pauline et Sébastien. La protagoniste est tombée amoureuse de Sébastien et le raconte à sa meilleure amie Alexandra, et elle, à cause de ça, est aussi tombée amoureuse de lui. À la fin, Alexandra et Sébastien sont devenus petits amis et ça origine une grande tension entre les deux amies. Pendant tout le livre les deux histoires ne se croisent pas parce-que Pauline ne raconte à personne qu´elle a le portable. Jusqu´a ce qu´un jour, quand Pauline était très en colère elle téléphone à Alexandra et celle-ci meurt. Enfin, sans la "meilleure amie" dans les vies de Sébastien et Pauline, les deux sont devenus petits amis et, un jour, Pauline oublie son portable noir chez Sébastien et il téléphone avec le portable noir chez Pauline, sans savoir le pouvoir du portable.

OPINION
Dans la manière comment Pauline représente Alexadra et toute la situation, il semble qu´elle méritait cette punition "divine" (et en même temps provoque la haine chez le lecteur); mais je considère, aussi, Pauline une personne vindicative, inhumaine et irrationnelle. À la fois, j´ai quelque empathie avec Pauline parce que pendant toute l´histoire il n’y a que des malheurs qui lui sont arrivés: la mort de sa grand-mère et de deux amies, la perte des amis et de Sébastien comme petit ami et quand tout semble qui va bien elle reçoit l´appel mortel de Sébastien. Pour finir je vais dire que je suis contre deux choses: TUER et ne pas se sentir coupable.
José Pedro Ribeiro-Rosa  (1º BA)

Ouverture de l'année scolaire 2015/2016

Acte d'inauguration de l'année scolaire 2015-2016

Le 22 octobre 2015 une cérémonie a eu lieu dans l´auditorium de l’Instituto Español Giner de los Ríos de Lisboa pour inaugurer l'année scolaire 2015-2016.

La cérémonie a compté avec la présence de l´Ambassadeur d´Espagne au Portugal, du Conseiller d´éducation, qui a parlé au public, ainsi que le directeur et le secrétaire du lycée. Les professeurs qui n’avaient pas cours en ce moment ont pu assister à l’acte, accompagnés de quelques élèves de Primaire et de ceux de  Première et de Terminale. L’invitée la plus intéressante, celle qui a donné la conférence: Pilar del Río, la veuve de l’écrivain José Saramago.

L´événement a commencé avec la récitation de quelques poèmes, très difficiles, par les élèves Beatriz Pereira Pinho, Cayetano Dias Cattoni et Mariana Talijan Figueira de cinquième de Primaire pour rendre hommage à Saramago, mais aussi à Pilar, et, ensuite, chaque diplomate a fait un discours.

Puis, Pilar del Río, traductrice et journaliste, a parlé sur des problèmes d’actualité come la pauvreté et le sexisme, et sur la distribution de biens essentiels pour la vie d´un être humain.

Finalement, Pilar del Río a accepté de répondre aux questions des élèves mais ils n´en ont posé aucune.

En résume, la cérémonie a été agréable et très intéressante mais il faut mentionner le manque d´intérêt de la plupart des élèves.
Sofía Viana (1ºBB)


LANZAROTE
 El placer profundo,
inefable,
que es andar por estos campos desiertos y barridos por el viento…
Subir un repecho difícil  y
mirar desde allí́ arriba
el paisaje negro,
desértico …
Desnudarse de la camisa
para sentir
directamente en la piel
la agitación furiosa del aire,
Y después …
comprender que no se puede hacer nada más.
Las hierbas secas, a ras de suelo,
se estremecen,
Las nubes rozan por un instante las cumbres de los montes
y se apartan
en dirección al mar.
Y el espíritu entra en una especie de trance,
crece,
se dilata,
va a estallar de felicidad …
¿Qué más resta, sino llorar)
José Saramago. Cuadernos de Lanzarote I

LA IGUALDAD DESCUBIERTA POR UN LEÓN.
La igualdad
descubierta por un león,
que es más listo
que quienes se creen superiores a otros;
sin darse cuenta
que somos todos pobres diablos
sometidos
a todas las contingencias.
Nadie tiene nada asegurado.
Ningún Dios protege a unos
y manda castigar
a quienes no lo aceptan:
ni sería dios,
ni siquiera es una buena idea.
¡Seamos sensatos, sabemos a pollo…!
(En la mejor de las circunstancias)
Pilar del Río,  “La igualdad descubierta por un león”